Petit détour en Thaïlande

L’arrivée en Thaïlande était plutôt délicate, en effet, le nouveau pont de l’amitié avec une immense douane et des belles installations n’est pas encore ouvert donc nous voilà devant une frontière fermée! Il faut faire un détour, et nous voilà dans la masse de migrants qui se rendent en Thaïlande. Les Myanmar sont sans doutes attirés par les perspectives économiques de l’autre côté de la frontière. En Thaïlande tout est immédiatement différent! On passe en un clin d’œil en Occident, les pick ups sont partout et les routes sont larges. Les zones commerciales et magasins à l’occidentale à bordent les routes, on retrouve même des KFC et des Pizza Hut, est ce qu’on va succomber à la tentation d’un bon fast food bien gras? La ville de Maé Sot n’est pas très charmante, qu’importe, il nous faut juste un hôtel pour panser nos plaies!

Le lendemain nous partons vers le nord en longeant la frontière du Myanmar, quel plaisir de rouler sur le l’asphalte en parfait état! Les paysages deviennent de plus en plus agréables à mesure que l’on avance sur des faux plats montants et descendants. Le soir nous sommes juste en face du Myanmar au bord d’une rivière pas très rafraîchissante, mais c’est magnifique! Nous continuons notre route le jour suivant, Steph a trouvé un warm shower (réseau social pour voyageurs à vélo) c’est notre point de rendez vous pour la nuit. Quelle expérience! Sabine, une allemande de 58 ans nous accueille de l’autre côté de la rivière, en territoire Karen (région séparatiste du Myanmar). Elle vit la bas entouré des militaires avec ses nombreux enfants adoptés et tous ses animaux (il y a même deux ours asiatiques sauvés du braconnage). Elle vit presque en autosuffisance dans une maison en terre qu’elle est entrain de construire. L’après midi avant notre arrivée, un Python est venu les déranger pendant la sieste dans leur « canyon » à flanc de montagne, donc ils sont en plein déménagement! Nous passons l’après midi à discuter avec les enfants qui maîtrisent l’anglais en plus de 3 autres langues, et la soirée c’est patates et saucisses à la bonne franquette. Sabine souhaite développer l’écotourisme dans la région, qui profite en effet d’un bon potentiel. Vous pouvez voir quelques photos sur leur facebook « Lovely Sunbear ».

C’est rassasié de ces quelques wurst que nous entamons le lendemain la difficile route pour le nord. Les côtes à 15% ainsi que notre chargement nous poussent dans nos retranchements. Heureusement l’altitude aidant, la température reste presque supportable! Nous arrivons donc de nuit dans la belle ville de Mae Sariang, à la confluence de la rivière éponyme et la rivière Yuam, après 105km et 2500 d+.

Au programme: repos et petites visites en scooter ! Ainsi nous irons voir la belle suite de cascades de « Mae Sawan Noi » puis les hots springs (dur à croire mais on la fait quand même), et ce en compagnie d’une très gentille sino-canadienne.

Le surlendemain départ pour chiang mai sur 2 jours. Encore une grosse étape de montagne, qui se finit en fin d’après midi dans les pinèdes, il manque plus que le pastis et la

Pétanque! Sur le coup de 18h, surprise, les toutes premières goutes de notre voyage nous tombe sur la tête! On prend un bel orage et on finit trempés en un clin d’œil, il sera vraiment temps d’acheter des sandales à Chiang Mai. Le soir nous campons près d’un petit village au bord d’une rivière, les habitants semblent un peu méfiants mais ne viennent pas nous embêter, c’est facile de camper en Thaïlande!

Au petit matin nous voila repartis pour la plaine de Chiangmai. L’après midi nous trouvons une magnifique cascade d’une bonne cinquantaine de mètres, formidable! C’est enfin l’occasion de prendre une douche méditée. La ville de Chom Thong à 10 km nous tend les bras pour la soirée, avec sa magnifique “place de la bouffe” à la thaïlandaise. On rentre en roulant à la guest house mais cette fois pas besoin de vélo!

Après 1 mois de vélo sans réel pause, le corps et l’esprit fatiguent et nous prévoyons donc une interlude de 5-6 jours. Nous comptons sur la Chang et la Leo (bières Thaï) pour nous aider à reprendre des forces! Sans rentrer dans les détails, les journées à Chiangmai ont été consacrés au tourisme avec notamment la visite du sommet de la Thaïlande, au repos (piscine, cascade), aux achats et réparations, à la nourriture (on reprendra presque nos kilos perdus!) et aux soirées bar. D’ailleurs le North Gate est un bar de jazz génialissime si vous y passez 🙂 On rencontre des personnes agréables, notamment Alexis du Québec et Carlos de Californie, et être de retour dans un endroit touristique quelques jours fait vraiment du bien.

Le vendredi 3 mai, nous repartons avec le sentiment du devoir accompli! Opération Laos en 3 jours. La première étape passe par un parc naturel montagneux, heureusement que l’on s’est refait les jambes pendant 5 jours… En redescendant du col, surprise! On tombe sur des geysers complètement inattendus, parfait pour faire cuire quelque œufs et se rincer dans l’eau thermale! La route est fréquentée donc en fin d’après midi nous roulons 30 km pour nous éloigner de l’agitation et arriver à une belle piscine… D’eau thermale! C’est génial, l’endroit est dans le village, très bien aménagé et à la disposition des habitants qui en profitent largement. Petit couché de soleil dans l’eau chaude, le gardien ayant accepté que nous passions la nuit sur place! Ladite nuit est assez mouvementée, puisque nous passons les 3 premières heures à suer sur nos matelas sans trouver le sommeil… À une heure du matin, Léo est entrain d’essayer de mettre son hamac sans succès, c’est désespérant car nous sommes exténués. 3 jeunes débarquent et nous invitent à dormir chez eux, on accepte immédiatement! Phi Phi a sa maison faite avec des matériaux de récupération juste à côté des piscines, on s’installe dans son salon avec ses potes et on se retrouve à discuter, faire de la guitare et écouter de la musique jusque 3 heures du matin au lieu de dormir, mais c’est un de ces moments de rencontre que l’on apprécie tant! Demain va être très très dur, mais on ne regrette rien 🙂

Réveil difficile, heureusement les bassins d’eau chaude sont là. Plus qu’à rouler jusque Chiang Rai où on s’est promis un hôtel pour la nuit. Après quelques côtes Steph a mal au genoux, et préfère s’arrêter. On se sépare donc et il continuera le soir tandis que Léo trace à Chiangmai pour faire la sieste à l’hôtel. On a encore une fois bien roulé et on est récompensés le soir car c’est samedi et nous voilà comme par hasard au fameux samedi soir de Chiangmai réputé dans les guides touristiques. C’est encore mieux quand on fait pas exprès… Énorme marché nocturne et concert de musique traditionnelles au rendez vous, l’occasion de s’entraîner aux danses locales! Les pas sont un peu compliquée à mémoriser malheureusement 🙂

En cet avant dernier jour en Thaïlande, nous décidons d’aller quasiment à la frontière avec le Laos pour être tranquilles le lendemain. C’est l’occasion sur la route de rencontrer un producteur de café via l’appli Warmshowers. Mr. Kong (c’est son surnom) nous accueille à bras ouverts et nous montre des vidéos de sa plantation, on finit par goûter 3 cafés différents car le type est Top 9 des meilleurs producteurs de café thaïlandais! Apparement le réchauffement climatique a tendance retarde la saison des pluie. C’est bon pour nous mais embêtant pour lui… Suivant ses bons conseils de restaurants à nouille nous pouvons reprendre la route, pour aller camper le soir près d’un barrage. A noter un bel incendie près de la route. Ici il est difficile d’en finir avec cette tradition paysanne du brûlis! Demain c’est parti pour le Laos et de nouvelle aventures qui promettent avec la descente du fleuve et la montagne jusque Luang Prabang. Deux semaines de Thaïlande du nord sont passées très vite, nous somme heureux d’avoir découvert cette région qui ne figurait même pas dans notre itinéraire initial! On dit Kho Poune Khrap (merci) à la Thaïlande et rendez vous dans deux mois pour le Sud 🙂

Le 6 mai c’est enfin le Laos, frontière franchie sans encombres à la première heure, malgré le fait que l’on nous invite à traverser… en bus! Nous voilà

2 réflexions sur “Petit détour en Thaïlande

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s