Nord du Laos :)

Nous avons passé quelques jours agréables à Luang Prabang. La ville est nichée entre le Mékong et un affluent, le tout encerclé de montagnes. Luang Prabang a un passé religieux et royal fort, mais a aussi été colonisée par les français, ce qui lui confère une architecture mêlée très belle. C’est dans ce cadre incitant au tourisme et à la visite que nous sommes arrivés avec une grosse envie de ne rien faire! Les deux ou trois premiers jours nous avons adoré prendre de longs petits déjeuners, jouer au billard, aller au Sauna (si si même par 40 degrés), au bar, et nous nous sommes fait de bons amis voyageurs à l’hôtel Vongprachan (au top!). Nous finirions quand même par aller voir les belles cascades limpides de Kuang Si à 30 km, ça vaut le détour car les poissons paient leur massage des pieds!

Le 16 mai, départ pour le nord. Nous roulons 110 km dans des vallées en suivant des rivières, et en milieu de journée on est réveillé de la sieste par l’orage. Tout excités, on met nos sandales et on espère rouler sous l’orage, danser sous la pluie et surtout profiter de la fraîcheur. Quelques goutes seulement tomberont… La saison des pluies tarde vraiment à venir cette année et ça devient inquiétant pour les locaux. Le soir nous voilà dans un hôtel chinois à un carrefour de routes. Les chinois on l’air d’avoir un pied dans la région déjà, ils semblent financer des projets de routes et de barrages et on voit du mandarin partout!

Nous voilà reparti le 17 mai pour une toute petite étape de 30km direction Nong Khiaw, un très joli village entouré de pics vertigineux au bord du Nam Ou (la rivière que nous avons déjà suivi la veille). On trouve un beau camping avec piscine et on retombe rapidement sur nos amies françaises de Luang Prabang, qui en plus nous avaient vu sur la route depuis le bus. Apparemment on a l’air de souffrir des fois mais ce n’est qu’une façade bien sûr! L’endroit est tellement joli que nous restons une journée de plus. Petite marche pour aller au belvédère au coucher de soleil, puis une magnifique journée kayak et cascade le lendemain, ça nous refait des bras :). La surprise du soir c’est le boulodrome du restaurant à côté où les francophones se sont donné rendez vous. A noter: les règles laotienne sont assez étranges et on ne comprend pas trop la quenelle qu’ils nous ont mise, alors on reste bons perdants!

Le 19 mai donc, nous retournons sur nos traces de 20km et prenons plein nord sur une piste montagneuse. Elle n’est pas sur google donc on sait déjà à quoi s’attendre! C’est chaotique et chaud comme toujours sur les pistes, dur, mais on sait qu’on se rapproche d’un de ses endroits perdus qu’on aime tant. La transmission est tellement grippée par la poussière que la chaîne de Léo casse. Il faut nettoyer, réparer puis ça repart une fois bien graissé, le gras c’est la vie! Malheureusement la montée s’avère redoutable, nous n’avions encore jamais poussé autant car c’est très raide et poussiéreux, le cœur bat à la chamade. Arrivés dans un petit village sur une crête nous jetons l’éponge et c’est un excellent choix car les Lao du coin nous tendent une embuscade. Avec rien dans le ventre, la place est faite pour des bières et de l’alcool de riz alors autant dire que tout est allé très vite 🙂 on passe la nuit à l’école du village, chacun sous sa petite pagode! Les enfants veulent jouer comme toujours mais parfois les forces nous manquent!

Départ tôt le 20 mai pour espérer en finir avec la piste et se reposer dans une guest house. Les raidillons se poursuivent les 3 premières heures avant la longue descente, encore une fois maps me nous joue des tours alors on passe par des chemins presque effacés par la végétation, c’est l’enfer vert! Nous arrivons donc à Muang Khua (à 80km du Vietnam) dans l’après midi. Comme Steph a commis une petite erreur dans son visa électronique il faudra attendre un jour de plus, qu’importe, on pourrait en avoir besoin. En effet, le reste de la route comporte deux bon cols.

Le 21 et le 22 nous nous dirigeons donc vers le Vietnam, sur une belle route calme. Le 22 nous passerons la frontière avec un français à moto, l’occasion de prendre le temps de discuter et de profiter des paysages !

Ainsi s’achève notre passage au Laos, le pays où les plats se font rare, enfin surtout sur les routes. On a un peu chômé au milieu car l’avant et l’après étaient assez durs. A noter quand meme que nous avons bien progressé et avons désormais les jambes pour enchaîner plusieurs jours de montagne, ouf! En tout cas les Lao sont vraiment accueillants, drôles, souriants, et pas stressés pour un sou. Nous avons trouvé le pays très rural, ce qui nous a beaucoup changé et ravis par rapport à la Thaïlande.

2 réflexions sur “Nord du Laos :)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s